La formation Professionnelle Continue

Chimiothérapie en cancérologie : La prise en charge soignante des patients atteints de pathologies cancéreuses

Selon G. Le Boterf, la compétence est la mobilisation ou l’activation de plusieurs savoirs dans une situation, un contexte donnés. L’acquisition des compétences ne peut donc se faire que quand nous prenons en compte ces différents savoirs : savoirs théoriques, savoir être et savoir-faire, qui reposent sur les 2 modèles suivants :

> L’ancrage béhavioriste :

– Tout apprentissage est observable par le changement de comportement qu’il implique

– Les savoirs acquis sont cumulatifs

– La réussite est un facteur de motivation

– Les savoirs complexes doivent être décomposés en savoirs élémentaires

– Les objectifs à atteindre doivent être progressifs pour favoriser la réussite

– Les exercices d’application favorisent la généralisation et la maîtrise des acquisitions

> Le constructivisme :

– La connaissance est construite par l’apprenant sur la base d’une activité mentale. Elle se construit dans l’interaction entre le sujet et l’environnement

– Tout apprentissage relève de la transformation des connaissances antérieures et des nouvelles informations, de la résolution de problème en situation et d’un questionnement théorico-pratique et pratico-théorique 

– Le contexte émotionnel doit être pris en compte

– Chaque apprenant est créateur de ses connaissances, de son monde de signification et d’interprétation qui se réorganisent en permanence. Il participe à la production de savoirs

– Le travail collaboratif facilite l’apprentissage en favorisant les interactions et le conflit socio-cognitif

– L’auto-évaluation des réussites et des erreurs développent les apprentissages

 

CATÉGORIE PROFESSIONNELLE

– Paramédicaux

> Infirmiers

* Infirmier diplômé d’Etat (IDE)

* Infirmier Anesthésiste Diplômé d’Etat (IADE)

* Infirmier de Bloc Opératoire Diplômé d’Etat (IBODE)

 

CONCEPTEUR – FORMATEUR

Cadre de Santé.

 

Parcours professionnel : Responsable CREX médicaments soignante, gestionnaire de l’ouverture d’un service d’Oncologie, mise en place et animation d’un groupe de parole pour le soignant…

 

METHODE – MODE D’EXERCICE DU PARTICIPANT

Méthode Cognitive affirmative.

Mode d’Exercice du Participant : Formation présentielle, analyse de pratiques, études de cas, jeu de rôle sont intégrés à la démarche cognitive.

> Un support de formation est remis à chaque participant.

 

CONTENU CONFORME AUX EXIGENCES DPC

Etape 1 : ÉVALUATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES

Elle sera réalisée avant la formation à l’aide de notre guide « Mon DPC avec l’AFPC » partie 1 : questionnaire relatif aux attentes de chaque participant en lien avec les objectifs du programme et ses pratiques professionnelles.

 

Etape 2 : ACQUISITION ET PERFECTIONNEMENT DES CONNAISSANCES

> Mise à jour des connaissances en cancérologie :

– Epidémiologie

– Définition

– Carcinogénèse

– Facteurs favorisants

– Mécanismes d’évolution de la maladie

 

> Connaître les grands principes du plan cancer :

– Historique des plans cancer

– Prévention

– Dépistage

– Points clés de la prise en charge initié par les plans cancer (Soins de support, RCP, PPS, dispositifs d’annonce…)

 

> Etre capable de connaître et d’expliquer les examens diagnostiques aux patients :

– Radiologie

– Endoscopie

– Anatomopathologie

– Marqueurs tumoraux

 

> Situer le dispositif d’annonce dans la prise en charge en cancérologie et respecter ses principes :

– Les principes

– La réunion de concertation pluridisciplinaire

– Le plan de soin personnalisé

– Les savoirs psychosociaux : communication, écoute, mécanismes de défense…

 

> Connaître la place des différentes thérapeutiques dans les traitements du cancer, être capable de les expliquer aux patients :

– Le choix des thérapeutiques par les médecins

– Les Cytotoxiques

– Les thérapies ciblées

– La radiothérapie

– La chirurgie

– L’hormonothérapie

 

> Approfondir le rôle soignant dans l’accompagnement physique et psychologique de ces traitements :

– Anticipation

– Surveillance

– La gestion des symptômes

– La place de l’éducation thérapeutique

 

> Participer à l’accompagnement psychologique des patients et de leur entourage dans le respect du cadre de leur profession :

– Les mécanismes de défense

– Place des proches

– Ecoute active

– Communication

– Position du soignant

– Les soins de support

– Partager les informations médicales ?

 

> Actualiser des connaissances sur les essais thérapeutiques :

– Définition

– Cadre réglementaire

 

> L’après-cancer : être capable d’orienter et d’accompagner le patient :

– La surveillance

– Les ressources personnelles du patient

– Les moyens d’accompagner l’après-cancer

 

Etape 3 : ÉVALUATION DES ACQUIS DE LA FORMATION permettant la mise en place et le suivi d’actions d’amélioration

A l’issue de la formation, des évaluations des acquis de la formation (Article L.6353-1 du CDT) et de la satisfaction seront réalisées par le formateur. Le prestataire délivrera au stagiaire une attestation mentionnant les objectifs, la nature et la durée de l’action et les résultats de l’évaluation des acquis de la formation.

La partie 2 de notre guide « Mon DPC avec l’AFPC » servira d’outil de formalisation d’un plan d’actions visant l’amélioration des pratiques professionnelles et d’évaluation des actions correctives mises en place.

Une attestation de participation à un programme de développement professionnel continu (DPC) sera fournie aux participants conformément à l’arrêté du 25 juillet 2013 relatif au DPC.